Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/03/2007

Mitterrand le dernier socialiste ?

Mitterrand est la preuve vivante que la politique appartient au domaine de l'irrationnel. Pour moi, ce qui pose question est : comment une collectivité humaine, héritière de valeurs comme la liberté, l'égalité devant la loi, le progrès humain, la responsabilité individuelle, la souveraineté, la citoyenneté... ait pu mettre à sa tête un tel individu ?
Homme du mensonge, du cynisme, de la traîtrise, de la duplicité, des privilèges, du matérialisme, du machiavélisme, de l'irresponsabilité...
L'ignorance est-elle la seule explication ? N'y a t-il pas une force obscure qui pousse les hommes vers la médiocrité, le mensonge, la bétise, la facilité ?
Quand je vois le niveau, du débat politique, des productions culturelles, du débat intellectuel et médiatique de la France en général, j'en reste stupéfait, sidéré.
Le conformisme, les préjugés, les phrases toutes faites, les opinions prêt à porter, les bons sentiments, la sensiblerie, la bonne conscience, l'irresponsabilité face à la collectivité sont les signes distinctifs de la France d'aujourd'hui.

Nos concitoyens et leurs représentants, ont oublié qu'une société n'apparait pas de manière spontannée, mais qu'elle est le fruit d'une volonté. Volonté commune, volonté de vivre ensemble, de construire ensemble, de combattre cette force qui nous pousse à retourner à l'état sauvage. Car comme disait Cornélius Castoriadis, hors société, l'homme n'est ni brute, ni Dieu ( Aristote ) ; il n'est tout simplement pas. Nous l'avons oublié.

De Gaulle désespérait de voir si peu de résistants pendant les années noires; et si l'on permutait les français d'aujourd'hui avec ceux de l'époque, combien en resterait-il ? La société francaise est-elle encore capable de produire autre chose que des moutons ignares et bêlants. Qui se croient courageux parce qu'ils tirent sur les ambulances, en se gardant bien de sortir du troupeau. Qui se battent, en parole contre des dangers qui ont disparus depuis belle lurette, pour faire oublier qu'ils n'ont pas le courage d'affronter ceux qui sont bien réels.
La société française est-elle encore capable de produire des hommes pour qui le mot liberté ne veut pas dire satisfaire ses désirs , pour qui l'abnegation a encore un sens , pour qui l'histoire, la nation et la culture française ne sont pas que des mots vides de sens ?
Que reste t-il de l'espoir soulevé par la resistance ? De Gaulle avait gagné une bataille. Pétain n'a t-il pas gagné la guerre au travers de son fils spirituel ?
Des milliers de français applaudirent Pétain avant la libération de Paris parce qu'il les rassurrait, les encourageait à aimer ce qui est dans leur nature profonde : le confort d'être irresponsable ( je fais don de ma personne..), l'indifférence aux autres , l'illusion d'être dans un monde sans conflits. En 1981, Ils applaudirent Mitterrand pour les même raisons.
De Gaulle aura t-il su se perpértuer ? L'histoire nous le dira.

Commentaires

touis ce que je retiend de mitteraznd c'est qu'il a mis la france dans la merde!!!

Écrit par : dadou | 06/04/2007

Je le pense également. Ce qui pose question c'est comment le peuple français a pu le réélire en 88, et voter en plus deux fois pour Mr Chirac, qui à mon avis était pire ?

Écrit par : Péricles | 06/04/2007

Bravo pour ce maginifique article, qui illustre si parfaitement mon ressenti !..

Écrit par : catherine Alexandre | 29/04/2007

Les commentaires sont fermés.