Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/03/2007

Le mensonge sert-il la gauche ?

Les méthodes de Mr Sarkozy sont loin d'être à mon goût. Cependant, il ne fait qu'occuper le vide laissé par la gauche depuis Mitterrand. De la droite libérale et matérialiste, je n'attends rien de positif. Mais, je serais toujours plus sévère avec la gauche car elle porte (ais?) l'espoir des petites gens. Elle a donc une énorme responsabilité dans le malaise actuel. Elle a préféré se compromettre dans toutes les ignominies, plutôt que de perdre le pouvoir. Elle préfère faire de la publicité et du merchandising pour vendre sa soupe plutôt que de revenir aux sources de l'idéal républicain.
Pourquoi prendre le risque de ne pas avoir, tout de suite, le pouvoir en défendant, en paroles et en actes, une certaine idée de l'homme alors qu'il suffit de mettre le paquet dans une belle propagande pour embobiner le populo ?
Mais pour combien de temps ? Le mensonge, la manipulation et l'irresponsabilité ne font que saper la
confiance qui est un des fondements de la société.
Quand cette confiance, qui est déjà bien faible, aura totalement disparu, alors il ne leur restera plus que
la fuite à Varennes.
La vérité est mère de la liberté. La gauche, qui était l'héritière des Lumières et de la Révolution française, l'a hélas oublié, ou y a renoncé pour les délices éphémères du pouvoir et de la gloire. Elle préfère s'enfoncer plus avant dans les marais sordides du mensonge et de la manipulation. La conforter dans cette voie, est-ce lui rendre service ? A t-elle atteint le point de non-retour ? Croit-elle encore à la liberté individuelle ? Croit-elle encore à la Démocratie et à la République ?
En parole certainement, mais pas en acte.
Je le répète, déresponsabiliser la gauche, ce n'est pas lui rendre service.

Commentaires

La vérité est mère de la liberté. La Droite qui est au pouvoir depuis plus de cinq ans l'a hélas oublié, ou y a renoncé pour les délices éphémères du pouvoir et de la gloire. Elle a préfèré s'enfoncer plus avant dans les marais sordides du mensonge et de la manipulation. La conforter dans cette voie, NON ! A t-elle atteint le point de non-retour ? Oui !Croit-elle encore à la Démocratie et à la République ?
En parole certainement, mais pas en acte.
Je le répète, mettre Out cette hypocrite Droite, c'est rendre service à la nation.

Écrit par : Marc.Rode | 24/03/2007

je ne partage pas ce pessimisme depuis que Ségolène represente une partie de la gauche
arguments : http://poly-tics.over-blog.com/
cordialement

Écrit par : jps | 24/03/2007

Monsieur Rode

Je n'avais pas compris que vous étiez de droite. Veuillez-m'en excuser. Pour ma part, je pense que la droite n'a jamais porté d'idéal ; elle reste donc égale à elle-même.
Par contre, pourriez-vous m'expliquer la différence profonde entre la gauche de Giscard et la droite de Mitterrand, ou peut-être est-ce le contraire ? Je n'en suis plus sûr.
Qui aime bien, châtie bien ; pour son bien, et surtout pour le bien du populo qui trinque, je serais toujours plus sévère avec la gauche.
Même si cela doit lui faire perdre les avantages des palais royaux et des lambris dorés.

http://pericles.midiblogs.com/

Écrit par : Pericles | 24/03/2007

Les commentaires sont fermés.