Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/04/2007

La république des girouettes

Quand je vous entends, Madame Royal, je ne sais pas si je dois rire ou pleurer. Quand avec votre voix
d'automate, vous nous parlez de Nation, de responsabilité, de travail, de la France, du drapeau français, d'ordre ("ordre juste" pour pas trop ridiculiser les anars du PS qui vous soutiennent). Non pas que ces symboles et valeurs me choquent, bien au contraire puisqu'elles sont les fruits de la Révolution Française et des Lumières.
Mais, franchement, pour le parti socialiste, c'est un virage à 180 degrés.

medium_t-desirdavenir.jpg


Vous qui avez été conseillère (1) de Monsieur Mitterrand et de sa cour (Fabius, Lang, Drey..), chantres du mondialisme, du libéralisme, des années frics et toc, de l'Europe supranationale et donc du démantèlement de la France, de l'irresponsabilité politique, de la corruption à tous les niveaux, de l'utilisation politicienne et irresponsable de l'immigration, de l'école, des institutions, j'en passe et des meilleures... vous voilà redevenue apôtre de Jaurès.

Pourquoi ? Avez-vous déjà défendu ces positions dans le passé ? Jamais !
Mais, depuis les déculottées de 2002 et du référendum de 2005, le sens du vent a tourné. Alors, en bon marchand de tapis, le PS sort son nouveau produit qui colle bien au marché : Mme Royal et ses superbes emballages blancs.
Le but n'est pas de construire l'avenir ni de transmettre, au travers d'une politique, le patrimoine français aux générations futures. Le but est de gagner des élections, et pour cela, il suffit de raconter n'importe quoi, surtout ce que les gens veulent entendre. Même si cela nécessite des grands écarts idéologiques, même si on doit se contredire, se renier, se coucher, se ridiculiser... Après tout, les français n'ont pas de mémoire : la preuve.
Et puis, quand vous serez au pouvoir, vous pourrez continuer comme avant.




Rassurez-vous, vous ne portez pas toutes les responsabilités. L'alternative de Monsieur Sarkozy est du même acabit : un homme de parti qui défendra en priorité les intérêts de son parti, avant ceux des français.
Les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

(1) À l’été 1985, lors d’une réunion de la commission exécutive du PS Calvados, à Caen, elle déclarait : "Voilà, je m’appelle Ségolène Royal, je suis membre de la section de Trouville et conseillère municipale. J’ai 28 ans. Je suis mère d’un enfant. Je travaille à l’Elysée auprès de François Mitterrand. Les deux personnes que j’aime le plus au monde, c’est mon bébé et François Mitterrand."
Il est étonnant qu'elle ait eu tant d'admiration pour un homme aux antipodes de ses convictions actuelles, si ce n'est peut-être, sa capacité à obtenir le pouvoir et à le garder par tous les moyens. Mais les convictions de nos représentants politiques varient souvent au gré des sondages. On appelle cela la démocrassouille d'opinion.

Commentaires

Élections : N’importe lequel et qu’on en finisse.
http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/

Les élections démocratiques : Un simulacre
http://les-elections-democratiques.over-blog.fr/

Écrit par : xray | 20/04/2007

Communiqué : Election présidentielle 1er tour

En raison des dispositions légales concernant le premier tour de l'élection présidentiellle et qui ne nous autorisent pas à communiquer les résultats avant 20 heures :

Tous les commentaires de notre blog seront fermés dimanche 22 avril de 17h50 à 20h01.

Bon vote dimanche !

RAG 34. Rassembler à Gauche 34 (Hérault).

Écrit par : RAG 34 | 21/04/2007

Les commentaires sont fermés.