Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/05/2007

Comment juger les premiers actes politiques du Président Sarkozy ?

medium_thumb_070507052721.z37loear0_nisarko_la_main_sur_le_coeur.2.jpg


Comment interpréter les premiers actes de Mr Sarkozy ? Comment interpréter le fait qu'au lendemain de son élection, il se fasse inviter sur le yacht d'un milliardaire ? Bien entendu, ses thuriféraires clament à qui veut l'entendre que cet épisode appartient à sa vie privée, et que de toutes façons, ce séjour n'a pas coûté un centime au contribuable français. Ah, l'argent, l'argent, ils n'ont que cela à la bouche !
Je ne parle pas d'argent, je parle de symboles, de sens, de significations. N'y a-t'il que l'argent qui vous intéresse ?
medium_retraite-a-malte-1_yacth.jpg

Comment ne pas être choqué quand le premier fonctionnaire de France (dans la hiérarchie) passe ses vacances tous frais payés, sur le yacht d'un milliardaire, qui travaille à l'occasion avec les commandes de l'Etat ? Cela n'a-t'il donc aucune signification à vos yeux ? Manifestement, il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.
N'importe quel fonctionnaire s'autorisant ce genre de comportement ferait l'objet d'une enquête administrative pour suspicion de corruption.
Mais il est vrai qu'à notre époque les élections effacent toutes les fautes.
medium_sarkozy-jogging-malte.jpg
Comment interpréter le fait que le Mr Sarkozy fasse son footing, au lendemain de son élection, affublé d'un tee-shirt NYPD " New York Police Department". Connaissant ses penchants pour le modèle americain, il y a de quoi être troublé. Mais non, mais non - crient à l'unisson ses feudataires- cela ne veut rien dire, c'est un détail, après tout, il a bien le droit de s'habiller comme il veut !
Il y a quelque chose d'incroyable dans cet aveuglement : à notre époque où tous les détails du comportement, de l'apparence, des paroles des hommes publiques sont réglés comme du papier à musique (Merci Mr Séguéla) jusqu'à en devenir ridicules (voir l'attitude de Mme Royal singeant les de Gaulle pendant la campagne, entre autres), se dire que ce qu'a fait Mr Sarkozy n'a pas de signification est à proprement parler, stupéfiant .
Naïveté, aveuglement, esprit partisan, mauvaise foi ?
medium_nouveau-drapeau-francais_usa.jpg
medium_badge-votez-sarkozy.jpg
Pour moi, le symbole est clair : Mr Sarkozy tombe le masque. Ses vraies valeurs sont anglo-saxonnes. Son regard ne se porte pas vers la France ascétique d'un de Gaulle ou d'un Jules Ferry, mais vers l'Amérique de Reagan et son argent roi.
Mon amertume n'est pas due à cela. Après tout, libre à lui de croire que le salut viendra de l'étranger. Bien d'autres avant lui se sont laissés séduire : Pétain et l'Allemagne, les Alexandre Adler, Kouchner, Gluksmann (entre autres) avec les états totalitaires communistes (Mr Sarkozy, c'est mauvais signe d'avoir de tels soutiens ! Mauvais signe pour qui, au fait ?), tous les contres-révolutionnaires français du dix-neuvième siècle qui préféraient voir les armées étrangères défiler à Paris, plutôt que de voir la Révolution Française réussir.
Non, mon amertume n'est pas due à cela. C'est d'avoir compris (trop vite peut-être) que toutes les promesses, tous les espoirs suscités pendant quatre mois n'étaient que du flan.
Je lui sais gré de nous avoir dégrisé rapidement ; Mr Sarkozy est un pragmatique : continuer à raconter du bobard est un acte désormais inutile. Place à l'action et aux vrais convictions : King money bless France !

Vous me direz " les promesses n'engagent que ceux qui y croient, et comment un candidat qui a promis tout et son contraire pourrait-il tenir parole ?"
Après tout, pour beaucoup de nos concitoyens, la fin justifie les moyens, et quand le pouvoir est au bout de l'ambition, tous les moyens sont bons.
Beaucoup de nos concitoyens pensent que le cynisme en politique est une vertu cardinale : je pense quant à moi que la vertu cardinale doit reposer sur la conviction que l'intérêt et l'avenir de son pays priment sur sa carrière personnelle : vieux débat entre l'éthique de conviction et l'éthique de responsabilité.

La vrai démocratie pour la France ne réside pas dans les illusions de démocratie participative, mais dans la relation entre un peuple et des hommes politiques responsables.

Commentaires

Je suis d'accord avec vous en ce qui concerne Mr Sarkozy. Je pense qu'il souhaite une Europe à l'américaine et que, dans son for intérieur, il désire en être le président.
Je crois également que, malgré le non au traité européen, il va retenter de le faire passer par d'autres moyens...
En ce qui me concerne, une société à l'américaine où c'est du "chacun pour soi" ne m'intéresse pas.

Écrit par : Gerri | 28/05/2007

Plus que pragmatique, Sarkozy est un génial opportuniste qui a été prêt à dire tout et son contraire pendant la campagne pour se faire élire. Et malheureusement il a réussi. Il a réussi à se faire passer par le candidat du petit peuple de France alors qu'il est le candidat du grand patronat et qu'il n'est que le représentant français du courant néo-conservateur, radicalement anti-républicain, dont même les américains ne veulent plus aujourd'hui... Triste France d'être tombé si bas !

Écrit par : Thimèle | 29/05/2007

Les commentaires sont fermés.