Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/11/2007

Défendre la République contre ses ennemis.

bc3e2d0e2bde5f4ccd33fecee457716e.jpg


Citoyens,

La République est seule, face à la horde de faussaires et de traîtres qui prétendent la défendre, mais qui sont en train de la défigurer. Tous, malgré leurs différences, s'allient pour que la République Française n'en soit plus une. Ils lui portent leurs coups, chacun à sa manière, par alternance. Plus le temps passe et plus ils réussissent, et cet horrible dessein semble ne pas voir de franche opposition.

La République est seule, et aucun Républicain pour la défendre! Ils sont éparpillés, les uns sont amis de ses ennemis, les autres regroupés en petits clans, chacun de son côté. Les anti-républicains se servent de notre division, l'instrumentalisent. Et pourtant les républicains n'ont rien à gagner à s'allier avec les anti, nous sommes plus proches entre nous qu'avec eux! Ils nous divisent pour mieux régner, mais à nous comme à la France, il faut l'Unité! La France, née du regroupement de clans, renaîtra de la même façon.

Pour le moment, les républicains ne sont que des pions, la caution républicaine des grand partis. Est-ce là l'utilité d'un vrai républicain? N'être que l'esclave de puissances qui lui sont prétendument supérieures? Que ceux qui s'en accommodent ne prétendent pas défendre notre République!

Le Mouvement Jacobin n'a pas été conçu pour courber le dos et servir de marche-pied, nous faisons partie de ceux qui veulent l'union pour la République, au-delà de nos différences, qui sont bien ridicules comparées à l'enjeu! Les Républicains prônent la supériorité de l'intérêt général sur les intérêts particuliers, il faut que nous nous l'appliquions! La République nous appelle, nous avons assez attendu, l'heure est grave et cela empire. Pour que nos concitoyens cessent de se croire en République parce que personne ne le conteste, l'Unité doit être faite.

Un exemple : les Révolutionnaires, sous le Directoire et dans ces périodes où la République n'existait plus, étaient bien peinés d'avoir perdu les Desmoulins, les Danton, les Saint-Just et les Robespierre, qu'auraient-ils donné pour les retrouver et qu'ils travaillent ensemble, malgré leurs oppositions, mais pour la République! On ne pouvait plus se permettre de s'entre-déchirer! Alors retenons les leçons de l'Histoire, les patriotes sont là, divisés, mais d'accord sur le principal. Et c'est du principal dont nous avons besoin. Nous ne pouvons nous permettre de laisser la République se faire piétiner pour des futilités, elle réclame à grands cris que l'Unité soit faite!

Emmanuel Pernot.

Source Mouvement jacobin

Les commentaires sont fermés.