Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/12/2007

JOYEUX NOEL A TOUS !

7517c8faefc46ea5d57578f0469a97dc.jpg


JOYEUX NOEL A TOUS !

7b9abf34870e6efa819aad82b6bafcc4.jpg

Commentaires

J’espère que la magie de Noël viendra joyeusement frapper à ta porte et inondera ton foyer de bonheur !!



Deborah

Écrit par : deborah | 24/12/2007

Et oui le 22ieme siècle a existé.
Limiter les peuples vivants en Europe à leur seule dimension chrétienne est une hérésie habituelle de tous ceux qui veulent une seule autorité sans conteste. Les chrétiens sont venus très tard en europe, ils ont cherché à mettre en place des états monarchiques, en utilisant la violence de l'inquisition.
Permettez-moi de ne pas souscrire à votre analyse qui oublie trop l'héritage de la civilisation grècque.
Bonne année quand même.

Écrit par : Robert | 31/12/2007

L'empereur Constantin s'est converti au christiannisme en 312 ap JC, convertissant par là même tout l'Empire romain d'occident.
1700 ans de christianisme, cela laisse des traces.

Résumer l'Histoire du christianisme à l'Inquisition c'est comme réduire l'Histoire de France au régime de Vichy.

Je le répète, les chrétiens n'ont pas eu le monopole de la violence. Les buchers de l'inquisition paraissent bien dérisoires comparés aux fours d'Hitler ou aux charniers de Staline et de Pol Pot, sans parler d'Hirochima et de Dresde.

Je n'oublie pas l'Héritage grec ( pour quelqu'un qui nomme son blog Péricles, ce serait un comble); le christianisme était d'ailleurs un syncrétisme entre les philosophies grecs et moyennes orientales.

Je ne porte pas de jugement de valeur sur le fait d'être athée ou croyant, je constate qu'historiquement les régimes sans dieux firent couler plus de sang (je précise : sur une période historique longue ) pour des enjeux souvent absurdes, voire dérisoires.

On peut juger le degré de civilisation à deux choses : l'art et la guerre.

Comparez les guerres du XIX ème au XXème siècle avec celles des siècles précédents; il n'est pas sur que l'homme se soit humanisé en abandonnant ses dieux.
Il en va de même pour l'art contemporain.

Cependant je sais également que " dieu est mort " et qu'on ne le refera pas vivre collectivement par la simple force de la volonté ou par des lois.
Nos société sont désenchantées, qu'on le veuille ou non.

Ce qui n'empêche pas de regarder le monde et de rendre à Jésus ce qui lui revient.

Écrit par : pericles | 09/01/2008

Les commentaires sont fermés.