Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/01/2008

Emeute ou subversion ?

687b75df5de96b74594622b288af2cd7.jpg"Les Néerlandais, qui ont l’habitude de descendre dans la rue le 31 décembre avec leurs propres feux d’artifice, ont connu cette année une nuit d’émeutes sans précédent. Le bilan, particulièrement lourd, n’est livré qu’au compte-gouttes par la police. Il a ainsi été révélé le 8 janvier que 128 voitures figurent parmi les 800 «objets» incendiés dans la seule ville de La Haye. Pas moins de 22 écoles ont flambé la même nuit aux Pays-Bas. A Amsterdam, dans la banlieue de Slotervaart, en proie à des émeutes sporadiques depuis octobre, le poste de police a été pris d’assaut par des adolescents cagoulés. La vague d’émeutes laisse les Néerlandais pantois. Des mesures sont prises pour mieux protéger la police et les ambulanciers des foules en colère, mais les arrestations tardent à Slotervaart. A La Haye, une dizaine d’adolescents ont été interpellés. Une polémique subsiste par ailleurs autour de l’arrestation, le 31 décembre, de deux Néerlando-Marocains et d’un Soudanais. Selon le quotidien De Telegraaf, ce groupe préparait un attentat pour le 31 décembre contre le pont Erasmus, à Rotterdam, où 15 000 personnes ont assisté à des festivités. La justice dément. De Telegraaf persiste : les festivités auraient pu tourner au désastre."

Article de Sabine Cessou (correspondante à Amsterdam) publié dans Libération le vendredi 11 janvier sous le titre "Le bilan des violences du 31 rehaussé aux Pays-Bas"

N'en déplaise à Mr Tariq Ramadan et à tous ses thuriféraires, ces problèmes récurrents dans toutes les Nations 70bc0a14fd293b69afc4fd4326f54864.jpgEuropéennes montrent bien l'hypocrisie et la manipulation qui consistent à relier les émeutes des banlieues françaises à des problèmes historiques (comme la colonisation ou l'esclavage) ou au racisme qui serait latent dans notre pays,

c388530278cf39b11319e7796616639e.jpgToute personne ayant participé à des manifestations collectives sait que la notion de mouvement de foule ou d'émeutes spontanées est une pure vue de l'esprit (1).

1-Tout mouvement collectif se prépare par la propagande politique et par la manipulation médiatique : déformation des faits présents ou passés, simplification des réalités, diabolisation des adversaires politiques, usage exclusif du slogan et de l'émotion plutôt que de la raison... (comme le font brillamment Mr Ramadan et les indigènes de la République).

2- Tout mouvement collectif se provoque par l'intermédiaire d'agitateurs sur le terrain, d'organisateurs et de coordinateurs. Ces évènements ont, en général, besoin d'une amorce avec une forte connotation émotionnelle (accident, arrestation..) qui va être exploitée par ces derniers (utilisation de rumeurs, mensonges, manipulations).5c6a76b56334e329e15dda9cc395a734.jpg

3-Tout mouvement collectif répond à un objectif politique parfaitement rationnel et n'est jamais fortuit.
Bien évidemment les participants à ces mouvements collectifs sont souvent sincères et ont rarement conscience de participer à une opération collective préméditée et calculée ou de servir des intérêts politiques précis. Autrefois, les dirigeants communistes les dénommaient "les crétins utiles".

4-Tout mouvement collectif nécessite un environnement favorable : pauvreté, chômage, illettrisme, drogue et alcoolisme... qui seront les matériaux de base de la subversion, le levier qui permettra de mettre en branle le mouvement de foule (ce qui ne signifie pas que les agitateurs se soucient des ces problèmes ou ont l'intention de les résoudre).

8d90567a71f112dba35c1f7f713856e7.jpgQuand on connait les accointances entre Mr Ramadan (et donc les indigènes de la République) et "les frères musulmans" (2), on perçoit plus clairement les objectifs politiques sous-jacents aux diverses émeutes qui ont lieu dans nos villes. On comprend également l'irresponsabilité et l'aveuglement de tous les français qui se rendent complices de ces individus en relayant leur propagande délétère sans esprit critique.



(1) Tous les arguments qui vont vous être présentés n'ont rien de fantasmagoriques. Pour vous en persuader, je vous invite à lire les ouvrages suivants : "Que faire ?" de Lénine ; "Hitler m'a dit" de Rauschning,"Le viol des foules par la propagande politique" de Serge Tchakhotine . Pour comprendre le présent, l'Histoire est souvent plus éclairante que la télévision.

(2) "Les Frères musulmans (جمعية الأخوان المسلمون, jamiat al-Ikhwan al-muslimun, littéralement association des Frères musulmans) est une organisation panislamiste fondée en 1928 en Égypte dans le but d'instaurer un grand état islamique fondé sur la charia basée sur la sunna débarrassée des influences culturelles locales, dans l'esprit du salafisme (Le salafisme est un mouvement sunnite revendiquant un retour à l'islam des origines).
Elle a rapidement essaimé dans les pays musulmans du Moyen Orient, au Soudan et dans une moindre mesure en Afrique du Nord, établi des têtes de pont jusqu'en Europe. Certains groupes de partisans se sont constitués en mouvements indépendants (Gama'a al-Islamiya et Hamas, par ex.).
Son opposition fondamentale et parfois violente aux États laïcs arabes a amené son interdiction ou la limitation de ses activités dans certains pays (Syrie, Égypte). La lutte contre l’État d’Israël est au cœur du mouvement depuis sa fondation, et le théoricien du djihad armé, Sayyid Qutb (1906-1966), fut l’un de ses membres égyptiens les plus en vue.
" source Wikipédia.

Je vous suggère également de lire sur ce sujet : "Jihad. Expansion et déclin de l'islamisme" de Gilles Kepel, Gallimard, Paris, 2000

Commentaires

...ça chauffe dans les polder,et aucune info sur le sujet...Journalopes hexagonaux "en veilleuse",merci pour le tuyau...Y aura de l'écho?...,vu le consensus généralisé,j'en doute....En tous les cas,t'as raison de balancer l'info,et que tout le monde fasse son gros dodo.Le pays est en état de Prozac avancé.Ne pas déranger.

Écrit par : michel REYES | 16/01/2008

Je suis désolé mais le Docteur Sarkozy est déjà passé à la phase de lobotomisation, le traitement au Prozac s'étant révélé insuffisant. En effet, suite aux traitements anesthésiants de choc administré par les docteurs Bouygue, Lagardère et Dassault, le patient France a eu une réaction inattendue en Mai 2005 (réaction extrêmement rare qui est connu sous le nom de "syndrome démocratique") certainement due à une réactivation des gènes pathogènes connus respectivement sous le nom de "liberté", "dignité", "souveraineté".
La lobotomisation semble le traitement le mieux approprié pour ramené le peuple français à la normalité (selon les critères normatifs élaborés par la technocratie européenne; critères inspirés des grands travaux du professeur Adam Smith).
Dans le cas d'un échec de ce nouveau traitement, d'autres voies seraient envisagées. Par exemple un traitement inspiré des travaux et des expériences du professeur Pol-Pot. Ce célèbre scientifique avait en effet émis l'hypothèse que le meilleur moyen de guérir définitivement un malade était de le supprimer. C'est en effet scientifiquement imparable : le vecteur de l'anormalité étant le corps; supprimez le corps et vous supprimer l'anormalité.

Le sujet est encore à l'étude : en effet supprimer 58 millions d'anormaux demande des moyens, de l'organisation et risquerait de couter cher. L'Allemagne aurait proposé son expertise dans ce domaine avec la création d'un pool d'entreprise leader sur ce marché : Bayer, BASF et Hoecht, qui avaient réussi, il y a quelques années, le pari d'exterminer un peuple aux frais de ce même peuple. De nombreux investisseurs ont, bien entendu, fait savoir que le projet les intéressait.

On attends encore la publication des résultats de ces recherches.

Écrit par : Péricles | 16/01/2008

NETTEMENT PLUS CRÉDIBLE QUE KEPEL

Robert Dreyfuss' : Devil's Game
Démontre que c'est à l'Empire britannique puis américain que "nous" devons" la puissance de l'islamisme (Afghanistan).

L'Empire l'a encouragé comme instrument de lutte contre les réformateurs et les indépendantistes laics du monde arabe (cf instauration ar les British de la monarchie saoudienne).

L'Empire français a choisi l'approche qui consistait à dénoncer d'un côté "l'archaisme et le fanatisme musulman" d'un côté et de l'autre, à s'appuyer sur les religieux pour "tenir" les populations locales, lorsque c'était utile.

Écrit par : boug | 31/01/2008

C'est d'abord l'argent du pétrole (Arabie Saoudite et Iran) qui a permis de donner de la puissance à cette nouvelle forme d'Islam politique et fanatisé. C'est donc un problème relativement récent (année 60,70). mais vous avez raison, c'est surtout les USA qui ont fourni la structure et l'organisation des
groupuscules djihadistes pendant la guerre d'Afghanistan. Depuis les gouvernements US se servent allègrement de ces mouvements pour défendre certains intérêts périphériques (ce qu'on appelle la ceinture verte autour de la Russie, toujours consiérée comme une rivale potentiel des USA (Bosnie, Kosovo, Albanie, Tchétchénie etc).

L'empire français et GB, c'est encore une autre histoire.

Écrit par : Péricles | 31/01/2008

Non ! Cela remonte à l'époque de l'Empire britannique.

Par ailleurs, l'État français a joué le même jeu contradictoire avec les religieux arabes - par exemple, lorsque des liens ont commencé à se créer entre des femmes françaises et des Mahgrébins (au début de l'intégration de ces travailleurs dans l'industrie - fin XIX - début du XXe), panique ! Qu'ont fait les autorités françaises ? Elles se sont précipitées pour aller chercher des imams afin qu'ils exipliquent à leurs ouailles qu'un mariage entre une Française et un Musulman était un geste antimusulman.

Cette valse-hésitation qui consiste à caresser le religieux dans le sens du poil et à le condamner comme archaique et barbare n'est pas nouvelle.

Par ailleurs, tous les empires ont utilisé de manière opportuniste la religiion des Indigènes comme instrument de lutte contre l'expansion du nationalisme et du communisme (ou d'une forme mixte : nationalisme inspiré du communisme).

Qui a mis au pouvoir le mufti de Jerusalem ? Qui a créé le royaume de la famille Saoud, devenu le premier financier des mouvements islamistes radicaux?

L'ennemi de l'islam radical n'était PAS l'Occident : l'islam radical était l'allié le plus fidèle de la Grande-Bretagne et ceux qui devaient être détruits étaient les nationalistse, communistes et démocrates du monde arabe.

Selon le même principe voulant que l'orientation "soumission religieuse" soit toujours préférable à l'orientation "lutte et révolte sociales", les autorités françaises ont vu d'un très bon oeil les imams faire du prosélytisme dans les prisons.

L'islam radical existe en effet depuis très longtems, mais cet islam radical n'aurait pu acquérir autant de force sans que les puissances occidentales ne lui fournissent des appuis considérables, de manière ouverte ou par la bande.



Il y a donc l'hypocrisie des grandes puissances dont le but unique est de conserver leur avantage. Même si elles sont concurrentes, elles DOIVENT s'allier si cet avantage est menacé.

On a vu ce qui est arrivé à ceux qui ont tenté d'être des non-alignés. Les puissances secondaires sont contraintes de s'adosser à un État dominant ou de créer une autre forme d'alliance s'il faut résister à leur dictat (ou au moins, avoir l'air d'y résister).

Ce qui va être intéressant, c'est la prétendue chasse aux Talibans afghans. Seul problème : leur base est au Pakistan, allié des États-Unis. Déplacement du jeu des grandes puissances de l'Iraq, vers l'Afghanistan (moyen de resserrer l'alliance entre l'Europe et les États-Unis). Attendons la suite : qui se passe et se passera au Pakistan.

Écrit par : BOUG | 10/02/2008

Les alliances se nouent et se dénouent en fonction des intérêts immédiats.
Le cynisme donne, hélas, souvent le ton dans les relations internationales,mais aussi nationale (voir le comportement de nos dirigeants concernant le traité de Lisbonne).
Est-ce inévitable ? Oui, je le crois !

Écrit par : Péricles | 10/02/2008

Les commentaires sont fermés.