Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/03/2008

La France n'est plus maîtresse d'elle-même !

C’est lui qui le dit :
« Tout le monde est maître de ce qui se passe en France »
et Sarkozy est « l’incarnation de cette dissolution »

Écoutons ce que déclare celui qui prétend détenir les clés du redressement de la France :

« Sur la fonction [de Président de la République] qui s’abîme, c’est évident. Elle s’abîme institutionnellement. Si vous regardez le président actuel, il a perdu au moins six des pouvoirs de François Mitterrand :

- Il n’y a plus la monnaie, donc la dévaluation ça n’existe plus.

-  Il n’y a plus les nationalisations, il n’y a plus la politique industrielle.

-  La globalisation fait que tout le monde est maître de ce qui se passe en France.

-  La décentralisation a fait perdre l’essentiel des pouvoirs de la France.

-  L’Union Soviétique ayant disparu, le grand pouvoir de thaumaturge du Président de la République qui était le droit de vie ou de mort [via la bombe atomique] a disparu,

-  et enfin la construction européenne.

Progressivement, l’État s’est dissous dans la réalité de la globalisation. Le Président n’est que l’incarnation de cette dissolution, quel qu’il soit. »

Voilà très exactement ce que déclarait à l’émission "Sous les pavés, La télé libre" le 3 mars 2008 M. Jacques Attali, génie professionnel. (il a écrit 85 livres, 110 propositions collectivistes pour Mitterrand, 316 propositions néo libérales pour Sarkozy)

Questions :

-  Pourquoi dans ces conditions, réunir une commission de 43 "experts", si c’est pour conseiller quelqu’un qui n’a plus aucun pouvoir ?

-  Pourquoi intimer à ce même Président - réduit à l’impuissance - de mettre en œuvre l’ensemble de ces "propositions" dont la ligne directrice consiste à faire disparaître les spécificités françaises pour en faire une société anglo-saxonne de plus ?

-  Comment prétendre que ces propositions pourraient avoir le moindre impact sur la croissance si celui qui devrait les mettre en œuvre ne serait qu’un ectoplasme " incarnation de cette dissolution", démuni de tout réel pouvoir ?

Réponse :

Pour duper les Français par la mise en scène du pouvoir factice et, parallèlement, contribuer - modestement ou non - à accélérer la dissolution précitée.

 

Article de  Jean-Yves Crevel publié le 8 mars 2008 sur DECAPACTU sous le titre :

C’est lui qui le dit :
« Tout le monde est maître de ce qui se passe en France »
et Sarkozy est « l’incarnation de cette dissolution »

 

 

Commentaires

...blocage des salaires,retaites en baisse,chiffre du chômage falsifié,envolé des prix,culte de la personnalité,masses laborieuses,élites et fédéralisme...SARKOZY est un crypto-communiste,qu'on se le dise!...(d'où la présence éclairé de ce bon vieux néo-marxiste d'ATTALI,VEDRINE à l'ONU,DSK au FMI...)...Regarder le JT de France-2,c'est l'agence TASS des années 70!...Bientôt le retour des "vipères lubriques" et des "gardes de la révolution"?...ha!ha!ha!...Qu'est-ce qu'on s'marre!

Écrit par : michel REYES | 07/03/2008

Merci Périclès pour ce très bon post! Vous avez mis le doigt là où ça fait mal.

Écrit par : Marie | 09/03/2008

Les commentaires sont fermés.