Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/02/2007

Relations USA-FRANCE

Sparte avait, sous son hégémonie, des alliés qui ne payaient pas de tribut, mais chez qui elle prenait soin de faire régner une oligarchie répondant à sa commodité.
Thucydide La guerre du Péloponnaise livre I

Pourquoi la France crache-t'elle sur son passé ?

Faire mémoire de Saint Louis, c'est retourner à la source même où buvait l'occident, quand croyant en lui, il se construisait au lieu de se mépriser. Négliger cette prodigieuse histoire, c'est volontairement détruire l'héritage et s'enfoncer plus avant dans le chemin de l'oubli sans retour, qui est celui de la mort sans résurrection.
Guillain de Benouville

03/02/2007

Avenir totalitaire ? Possible !

La formation de l'homme totalitaire précède le régime totalitaire.


Bernanos

Les leçons de l'histoire n'ont jamais servi à rien.


Paul Valéry

Quand j'écoute mes concitoyens.

Rien n'est plus dangereux qu'un homme esclave de ses préjugés sinon l'homme qui se donne, grâce à une espèce de facile disponibilité, l'illusion d'en être réellement détaché.

Bernanos la liberté pour quoi faire ?

02/02/2007

DU HARCELEMENT DANS L'ENTREPRISE...

Que de minables partout ! Que les gens ont donc peur de défendre leur droit à l'honnêteté, qu'ils cèdent facilement, qu'ils sont conciliants, que leurs actes sont pitoyables...

VASSILI GROSSMAN "VIE ET DESTIN"

Avant de voter en mai 2007, il faut savoir...

Dans la politique comme dans l'art, la qualité se perçoit au premier coup d'oeil.

CHARLES de GAULLE

IL VA ETRE DIFFICILE DE VOTER ...

L'école aujourd'hui et la liberté.

Pour le maintien de la tyrannie...

Il est nécessaire de se défaire des grands esprits et des hommes savants, parce qu'ils peuvent trouver, par leur science, le moyen de ruiner la tyrannie. Il ne faut pas même qu'il y ait d'écoles... par le moyen desquelles on puisse
apprendre les sciences, car les gens savants ont de l'inclination pour les choses grandes, et sont, par conséquent, courageux et magnanimes. Et de tels hommes se soulèvent facilement contre les tyrans.
Pour maintenir la tyrannie, il faut également que le tyran fasse en sorte que les sujets s'accusent les uns et les autres, et se troublent eux-mêmes, que l'ami persécute l'ami et qu'il y ait des divisions entre le menu peuple et les riches...
Il faut aussi rendre pauvre les sujets afin qu'il leur soit d'autant plus difficile de se soulever...

Saint Thomas Théologien du treizième siècle... Le cinquième des politiques texte XI