Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/04/2007

La France est-elle raciste ?

medium_racisme2.jpg


La France est-elle un pays où une majorité de la population croit à l'inégalité des races ? Y-a-t-il en France des institutions qui pratiquent une discrimination raciale systématique, basée sur une politique de hiérarchisation des races ? Existe-t-il en France une politique d'apartheid volontaire ? Y-a-t-il en France des pogroms réguliers et meurtriers encouragés plus ou moins tacitement par les autorités ?
Celui qui soutient ce genre de discours, soit n'habite pas en France, soit regarde trop la télévision, soit les deux à la fois.
medium_racisme.2.jpg

Comment peut-on, de bonne foi, dire que la France est un pays raciste ?
Parce qu'il y a des français racistes ? Quel pays de 60 millions d'habitants peut se targuer de ne pas avoir de racistes ?
Parce qu'il y a une discrimination à l'embauche pour les gens de couleurs ? Mais demandez donc aux gens très laids, aux obèses, aux handicapés, aux bègues, aux gens qui louchent.... s'ils ne sont pas victimes de discriminations. Dans un pays en crise qui a 5 millions de chômeurs, tout ce qui vous fait sortir du lot et qui ne rassure pas l'employeur vous condamne au chômage.
Imaginons un poste de secrétaire de direction à pourvoir avec deux jeunes femmes à compétences égales en lice : une superbe jeune femme française d'origine algérienne, physiquement très typée mais très belle, parlant parfaitement la langue française, et, en face, une gauloise de souche, normande aux joues rouges et à la couperose, 80 kg pour 1 m 55, et laide comme un pou de surcroît. D'après vous qui va être discriminée ? Vous pouvez toujours dire que cet exemple est une caricature ; si je vous l'avais proposé avec comme contexte l'Afrique du sud des années 80, entre une noire et une blanche, la réponse aurait été totalement différente.
medium_imigre4.jpg
Celui qui soutient que la France est un pays raciste est :
- soit un imbécile qui ne connait pas le sens des mots ou qui répète bêtement ce qu'il entend sans savoir pourquoi,
- soit un ignorant qui n'a jamais vécu suffisamment longtemps dans un pays étranger pour pouvoir juger,
- soit un extrémiste qui pense que toute chose doit atteindre l'absolue perfection pour qu'on la considère comme normale,
- soit un individu mal intentionné ayant un intérêt à semer la division dans un pays prompt à la discorde.
medium_racisme3.png

Car à qui profite le crime ? Pourquoi nous rabâcher tous les soirs que nous sommes d'indécrottables racistes, colonialistes, nazis, Dupont-la-joie, facistes,... alors que l'Europe (France incluse) est le continent le plus tolérant au monde : vous pouvez faire ce que vous voulez, arborer n'importe quel signe religieux en public, garder vos coutumes d'origine, vous balader à poil, fumer du shit dans la rue, insulter un poulet ou même le Président de la République, insulter tous les croyants ainsi que le pape... Je vous mets au défi de faire la même chose sur le continent africain, au Maghreb, au Moyen-Orient, en Asie, en Russie, au Japon, en Chine, en Amérique du sud... sans risquer la mort soit institutionnelle, soit par lynchage.
medium_violence_urbaine.2.jpg


Alors peut-être est-ce à cause de notre Histoire ? Donnez-moi le nom d'un seul pays qui n'a pas de sang sur les mains.
" Les plus corrupteurs des mensonges sont les problèmes mal posés" disait Bernanos.
Pourquoi les médias et la classe politique cherchent-ils à orienter le débat sur les questions ethniques ? Pourquoi dans tous les reportages parle-t-on systématiquement de communautés musulmane, homosexuelle, juive ? Comme s'ils avaient peur qu'on oublie le communautarisme.
Est-ce l'expérience des USA où les problèmes raciaux occultent (pour le plus grand bonheur des puissants) les problèmes sociaux ?
En effet, il est plus facile, moins coûteux et beaucoup moins risqué d'afficher ses bons sentiments et son anti-racisme que de s'attaquer aux pouvoirs de l'argent (ceux qui financent les campagnes électorales entre autre).
De plus, les travailleurs français "d'origine" (qui sont encore majoritaires et donc potentiellement dangereux) n'ont plus à se plaindre, même si on les exploite sans vergogne tout comme les travailleurs immigrés, car ils ne sont pas de couleur. Un bon moyen de les baîllonner !
Enfin nos politiques (à courte vue) croient appliquer les préceptes de Machiavel : diviser la France pour mieux régner. Grosse erreur... Celui qui amène la division dans une cité pour s'en emparer ne pourra jamais y régner. Car la division est une gangrène qui finit par s'étendre sur tout le corps social, pour souvent se terminer en guerre civile (dixit Machiavel).