Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/03/2007

Le mirage européen paraît d'autant plus réel qu'on le désire.

Comment unifier l'Europe ? Par l'anglais ? J'ai personnellement beaucoup de mal à croire à une greffe de la langue anglaise, et donc, inévitablement, des valeurs anglo-saxonnes, sur des peuples aussi différents que les français, les polonais ou les portugais. Si on adopte la langue, on adopte également le mode de pensée, les relations sociales, etc...
Est-ce réalisable ? Est-ce souhaitable ? J'en doute...
Pour s'en convaincre, on peut constater le fossé entre la vision américaine ou anglaise du monde, et celle des français. La guerre d'Irak en est une parfaite illustration.
Il ne suffit pas de mélanger les peuples et les cultures dans un shaker, et de secouer pour avoir un nouveau peuple et une nouvelle culture.
Les pires dictatures n'y sont jamais parvenues totalement. D'autres ont préféré l'extermination pure et simple ou la déportation. Voyez les indiens d'Amérique : malgré leur extermination, ils n'ont jamais réellement intégré la société américaine. Le pouls de leur civilisation bat très faiblement, mais il bat encore cinq siècles plus tard. Quant à la nation française, elle s'est forgée sur des dizaines de siècles, et la concurrence entre la langue d'oïl et la langue d'oc ne s'est pas réglée par des décrets de fonctionnaires mais par le fil de l'épée.
Le danger des mirages est qu'ils paraissent d'autant plus réels qu'on les désire.

medium_drapeau_europeen.jpg