Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/09/2007

Don Quichotte ou l'art de se battre contre des moulins à vent !

medium_don_quichotte.jpg

Article publié sur le site Le jeu de Gerri

Me revoilà et en colère : hier soir, j'ai eu une réunion à l'école de ma fille qui rentre en CP. Pour moi, les maîtres-mots de cette rentrée me semblaient devoir être apprentissage de la lecture et de l'écriture, bases pour la maîtrise de la langue. Mais non, les thèmes abordés furent les séances de patinoire, les cours d'anglais et d'informatique, les spectacles de l'année, les diverses sorties cinéma...

Sans compter que les trois instituteurs du cycle nous ont annoncé, tour à tour, leurs futures absences : le maître de grande section de maternelle se fait opérer dès lundi prochain (un ongle incarné), soit 8 jours après la rentrée, la maîtresse de CP, jeudi prochain (tendon de l'épaule) et enfin, la professeur des CP/CE1, elle-même déjà remplaçante, sera absente une semaine pour un stage obligatoire !

Que penser de tout cela ?
medium_don_quichotte_1.jpg


Si les enseignants baissent les bras et semblent résignés à la perte de la culture française, il en va de même de la plupart des parents. Et c'est là que j'ai l'impression de me battre contre des moulins à vent : ils me disent que si nos enfants ne maîtrisent plus la langue française, ce n'est pas grave, il y a les correcteurs d'orthographe... 526983b43310684d55a2afc482f418fb.jpgCe qu'ils oublient, c'est que ces mêmes correcteurs ne leur donneront pas accès à la littérature. Réduire l'enseignement à l'apprentissage de l'anglais (la langue de nos maîtres maintenant quasiment indispensable selon certains pour travailler !) et à l'informatique est dangereux. La violence n'est-elle pas, le plus souvent, due au fait que les enfants ne parviennent pas à exprimer leur mal-être, leur rébellion ou tout simplement leurs sentiments ; le langage corporel remplaçant le langage verbal. Maîtriser la langue française, si riche en nuances, ne permet-il pas d'accroître notre compréhension du monde ? D'élargir notre champ de conscience et par conséquent nous rapprocher de l'idéal de liberté (mais nos société sont-elles encore capables de produire un idéal ?). L'accés au savoir se fait-il autrement que par le verbe ?
medium_don_quichotte2.jpg

Pour clore le débat, je vous propose ce qui peut paraître une anecdote mais qui me semble révélateur. A ma question "pourquoi les enfants n'écrivent-ils plus ?", l'institutrice m'a répondu que les programmes étaient trop chargés. Soit ! Par quoi ? L'anglais, l'informatique, les diverses sorties... On en oublie les fondamentaux ! Cependant, sur les fiches de renseignements à remplir en début d'année, il y a une nouvelle rubrique depuis 2 ans : "Nationalité", "date d'arrivée en France" et une question sibylline "souhaite un enseignement de la langue et de la culture d'origine ? oui/non".

Curieusement, à cette question, j'ai été tentée de répondre par oui car, même si je sais qu'elle ne m'était pas adressée, je tiens à ce que mes enfants aient un enseignement de leur langue et de leur culture d'origine, à savoir le français ! Je ne comprends pas que l'Education Nationale mobilise de l'argent pour enseigner des langues et des cultures étrangères tout en abandonnant de plus en plus celle de notre pays. Libre aux parents d'inculquer, dans la sphère privée, leur culture d'origine et leur langue mais je ne crois pas que ce soit à l'école républicaine française de le faire. Notre école doit servir la France et donc la culture française.

Article publié sur le site Le jeu de Gerri